Ain Gilles Cellier, ou une vie au cœur du bénévolat, et pour son village

, Ain Gilles Cellier, ou une vie au cœur du bénévolat, et pour son village
, Ain Gilles Cellier, ou une vie au cœur du bénévolat, et pour son village

Le constat et bien là, il semble de plus en plus difficile au XXIe  siècle de trouver des bénévoles afin de faire vivre, dans les meilleures conditions possibles, les associations qui sont pourtant les pierres angulaires pour proposer de multiples activités sportives ou culturelles, dynamisant ainsi leurs communes, et le commerce. Pourtant, certaines personnes en on fait une passion, consciente que le tissu associatif est une véritable entité du vivre ensemble, du social, et des échanges entre les générations. À Lagnieu, Gilles Cellier, en est un exemple fort. Après avoir opté, dans un premier temps pour la discrétion, il se livre sans tabous, dans l’idée de transmettre aux jeunes le goût pour ce bénévolat facteur de rencontre diverses.

Une véritable épopée

Originaire de Lagnieu, Gilles Cellier a fait une carrière complète, soit 43 ans, dans l’usine Balloffet, plantée au nord de la commune, ce qui fait de lui un personnage local incontournable. Dès 1974, il intègre les sapeurs pompiers volontaires, jusqu’en 2004. Trente ans d’investissement qui lui permettront, petit à petit, d’accéder au grade de sergent-chef. À cette époque il est également membre de l’amicale des sapeurs pompiers.

Durant cette épopée, insatiable, il intègre, en 1993, le comité de fêtes et couvrira les postes : d’adhérent, de trésorier et en sera le président durant quatorze ans. Retraité et après avoir passé le flambeau aux responsabilités, il continue d’être actif au cœur de ce collectif.

Il s’engage pour la vie publique

Durant son parcours, il intégrera en 1995 et pour la vie publique, le conseil municipal et sera également conseiller communautaire à la CCPA*. Actuellement (troisième mandat), il est membre de la commission culture. Il s’investit aussi dans la logistique pour un évènement phare à Lagnieu qu’est le tour de l’Ain cycliste, et reste membre, depuis 18 ans, de l’association locale, « Déchaîne ton cœur », qui œuvre afin de soutenir la recherche médicale.

Gilles Cellier qui aura 70 ans au mois de juillet, participe actuellement, comme membre du bureau, à la préparation du banquet de fin d’année des classes en 4. Quoi qu’on en dise, l’homme reste un exemple fort de transmission et du bonheur que l’on peut trouver dans le milieu du bénévolat sous toutes ses formes.

*CCPA : Communauté de communes de la plaine de l’Ain.

chantiers-benevoles-al.com est une plateforme d’information qui regroupe des nouvelles publiées sur le web dont le thème central est « Chantiers de bénévoles – Alpes ». chantiers-benevoles-al.com vous a préparé cet article qui traite du sujet « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Ce texte a été reproduit de la façon la plus honnête que possible. Vous avez la possibilité d’utiliser les coordonnées présentées sur notre site web dans l’objectif d’indiquer des précisions sur cet article traitant du thème « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Restez connecté sur notre site chantiers-benevoles-al.com et nos réseaux sociaux dans le but d’être renseigné des futures annonces.