Comment ce « réseau social » local lutte contre la solitude des personnes âgées

, Comment ce « réseau social » local lutte contre la solitude des personnes âgées
, Comment ce « réseau social » local lutte contre la solitude des personnes âgées

Pourquoi c’est important?

– Dans les Alpes-Maritimes, plus de 31 % des habitants ont plus de 60 ans, c’est cinq points de plus que la moyenne nationale, selon des données publiées en 2023 par la Caisse d’allocations familiales. Derrière ces chiffres: des réalités diverses, dont celle de l’épuisement des aidants mais aussi de l’isolement, aux effets sanitaires délétères.

– Selon une étude scientifique datant de 2003, quand celui-ci s’installe dans la durée, son impact sur la santé serait comparable à celui du tabagisme.

Lutter contre ce fléau à grand renfort de solidarité, c’est l’objectif de la Journée mondiale des solitudes, mais aussi de la plateforme Mon voisin a du cœur, lancée en 2019 par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes.

Redonner de la dignité aux personnes âgées

L’idée: connecter des bénévoles, prêts à donner un peu de leur temps près de chez eux, avec des seniors isolés ou leurs aidants pour des petites missions de solidarité, complémentaires avec celles des aides à domicile professionnelles.

« Au-delà des soins, il y a ce besoin de respecter la dignité de ces personnes en leur accordant de l’attention. Accompagner à un rendez-vous chez le médecin, le vétérinaire, faire une course, discuter, jouer… Des petits moments essentiels, qui permettent aussi de repérer des fragilités », détaille Jacques Gente, vice-président du Conseil départemental chargé de la santé et des séniors.

« Un sourire, un mot, ça peut tout changer. Les humains ont profondément besoin de communiquer », Florence, 55 ans, bénévole

D’abord formés par une équipe de professionnels (lire encadré), les volontaires certifiés sont ensuite libres d’accepter ou de refuser les missions proposées en fonction de leur temps. Florence, 55 ans, fait partie des 201 bénévoles. Une évidence pour cette Villeneuvoise, qui vit avec sa mère en perte d’autonomie et se bat elle-même contre un cancer.

« Quand mon père était en fin de vie, je passais mon temps à ses côtés à l’hôpital. J’y ai vu des gens si seuls… Un sourire, un mot, ça peut tout changer. Les humains ont profondément besoin de communiquer », glisse-t-elle.

Après avoir obtenu (gratuitement) son diplôme de premiers secours (PSC1) et être passée devant un jury de professionnels, Florence a pu mener, en novembre, sa première « mission », reçue par mail.

« J’ai tenu compagnie pendant 1h30 à un monsieur malade d’Alzheimer. Lui ne s’est peut-être pas trop rendu compte de ma présence, mais sa femme a pu s’oxygéner, faire ses courses… Ça m’a procuré une grande satisfaction, je sais ce que c’est », sourit Florence, un peu attristée par l’individualisme ambiant.

Les visites de convivialité, demande n°1

Depuis sa création, la plateforme a permis de mener 4 900 actions, indique le Département, et compte sur les bonnes volontés pour agrandir la chaîne solidaire de proximité.

Dans le top 3 des besoins: « des visites de convivialité, de l’accompagnement en sortie pour les courses, des discussions téléphoniques et des soutiens pour les rendez-vous médicaux », indique Jacques Gente. Un dispositif qui s’inscrit dans la complémentarité des opérations « Rompre la solitude », menées dans les communes par Centres communaux d’action sociale (CCAS).

Devenir bénévole, mode d’emploi

En 2024, Mon voisin a du cœur aimerait monter en puissance. « Et pour cela, il faut encore plus de bénévoles », lance Jacques Gente, l’élu départemental chargé des seniors.

Motivé(e) ? Il suffit de se signaler sur le site Mon voisin a du coeur, par mail monvoisinaducoeur06@gmail.com ou par téléphone au 0 805 404 022.

Suivront un entretien avec une spécialiste départementale de l’aide aux aidants, puis un jury de professionnels pour valider la candidature. Les profils retenus ont droit à deux jours de formation gratuite (mise en situation, cadre juridique, premiers secours). Seules conditions: être majeur et avoir un casier judiciaire vierge.

chantiers-benevoles-al.com est une plateforme d’information qui regroupe des nouvelles publiées sur le web dont le thème central est « Chantiers de bénévoles – Alpes ». chantiers-benevoles-al.com vous a préparé cet article qui traite du sujet « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Ce texte a été reproduit de la façon la plus honnête que possible. Vous avez la possibilité d’utiliser les coordonnées présentées sur notre site web dans l’objectif d’indiquer des précisions sur cet article traitant du thème « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Restez connecté sur notre site chantiers-benevoles-al.com et nos réseaux sociaux dans le but d’être renseigné des futures annonces.