De l’argent et de la nourriture volés à plusieurs reprises à l’église Saint-Mauront à Marseille

« C’est un sacrilège » pour les fidèles de l’église Saint-Mauront dans le 3e arrondissement de Marseille. Dans la nuit du 14 au 15 février, des voleurs ont pénétré dans l’église pour y dérober l’argent des quêtes, mais aussi un ciboire, le vase en argent qui sert à contenir les hosties. C’est le second vol dans ce lieu saint en quatre mois.

, De l’argent et de la nourriture volés à plusieurs reprises à l’église Saint-Mauront à Marseille

« Un sacrilège et un manque de respect »

Monique est organiste bénévole pour la paroisse et elle est profondément attristée : « Ce n’est pas du tout agréable, c’est un lieu saint ! Tout les fidèles le disent : pour eux c’est un manque de respect total.« 

Dans l’église, ils ont volé l’argent des quêtes, ainsi que le ciboire, c’est-à-dire le vase en argent qui sert à contenir les hosties. Pour le moment, la paroisse ignore par où sont passés les voleurs.

Une chose soulage cette retraitée : il n’y a pas de saccage, « des statues de vierge brisées ou des tags« , détaille-t-elle. Cela semble signifier qu’il ne s’agit pas d’une action idéologique.

Le ciboire volé se trouvait dans ce tabernacle dont le verrou a été forcé.
Le ciboire volé se trouvait dans ce tabernacle dont le verrou a été forcé. © Radio FranceJuliette Pierron

« Sûrement des gens dans le besoin »

Pour Georges, il s’agit forcément de gens en très grande nécessité : « On est dans un quartier pauvre ici. Pour que des gens pénètrent dans une église pour voler, c’est qu’ils doivent être des nécessiteux. » Il ajoute : « A mon avis, s’ils ont pris le ciboire, c’est parce qu’il était sous clé. Ils ont dû penser que cela avait une très grande valeur. »

De plus, les voleurs ont également pénétré dans le local jouxté à l’église. L’AMISC (Association Marseillaise Intergénérationnelle pour la Solidarité et la Culture) y entrepose des denrées alimentaires pour organiser des distributions de repas pour ceux qui sont dans le besoin.

Le président Michel Azoulay fait le détail : « Ils nous ont pris deux cafetières, un micro-ondes tout neuf, du lait, de la farine de la viande, des surgelés etc. » Selon lui, il y en a pour 800 euros de pertes.

Les fidèles craignent que cela recommence. Pourtant, il y a une caméra devant l’Eglise mais « ça ne change rien, selon Monique*. Ils sont malins : ils ont vu où elle était et maintenant ils passent ailleurs.* » Deux plaintes ont déjà été déposées pour ces vols.

chantiers-benevoles-al.com est une plateforme d’information qui regroupe des nouvelles publiées sur le web dont le thème central est « Chantiers de bénévoles – Alpes ». chantiers-benevoles-al.com vous a préparé cet article qui traite du sujet « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Ce texte a été reproduit de la façon la plus honnête que possible. Vous avez la possibilité d’utiliser les coordonnées présentées sur notre site web dans l’objectif d’indiquer des précisions sur cet article traitant du thème « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Restez connecté sur notre site chantiers-benevoles-al.com et nos réseaux sociaux dans le but d’être renseigné des futures annonces.