Un enfant mort et quatre en urgence absolue : ce que l’on sait de l’incendie d’appartement à Marseille

, Un enfant mort et quatre en urgence absolue : ce que l’on sait de l’incendie d’appartement à Marseille
, Un enfant mort et quatre en urgence absolue : ce que l’on sait de l’incendie d’appartement à Marseille

Un garçon de 7 ans est mort dans un incendie Parc Kalliste, dans le 15e arrondissement de Marseille, ce mardi 30 janvier. Plusieurs autres enfants se trouvent en urgence absolue.

Un incendie s’est déclaré vers 4h40 mardi 30 janvier, dans une cité dégradée du 15e arrondissement de Marseille, le parc Kalliste. Un garçon de 7 ans est mort, a appris France 3 Provence-Alpes auprès des pompiers. Des informations confirmées par la mairie et une source policière. Quatre autres enfants ont été hospitalisés en urgence absolue.  

Que s’est-il passé ? France 3 Provence-Alpes fait le point.

Un mort et quatre enfants en urgence absolue

Un enfant de 7 ans est mort dans l’incendie d’un appartement, dans la nuit du 30 janvier. En tout, quatre enfants se trouvent en urgence absolue, deux enfants de trois ans, un de sept ans et un de quatorze ans, selon la Mairie de Marseille.

Sept personnes ont été prises en charge en urgence relative par les marins-pompiers.

« Je dormais, j’ai entendu du bruit. J’ai vu les flammes. D’un coup, j’ai vu un monsieur sauter de l’appartement. Puis les marins-pompiers sont arrivés, ils ont évacué le corps du petit. Je suis choquée », raconte une voisine.

Une grande quantité de fumée toxique

Le feu s’est déclaré vers 4h40 au deuxième étage sur sept de la cité Parc Kalliste, dans le bâtiment A2, « relativement en bon état », selon le maire de Marseille Benoît Payan.

Les marins-pompiers de Marseille sont intervenus dans les sept minutes qui ont suivi l’alerte. Le feu a été éteint environ une heure après le début de l’incendie. L’appartement d’où est parti le sinistre a été détruit, ainsi qu’une partie de la cage d’escalier.

« Ce qui caractérisait ce feu, c’est l’épaisseur et la quantité de fumée toxique qui émanait de l’appartement », explique le vice-amiral Lionel Mathieu, commandant du bataillon des marins-pompiers de Marseille. « Les personnes qui ont cherché à évacuer par les cages d’escalier ont été victimes de ces fumées », précise-t-il.

Pour l’heure, il ignore si les enfants touchés par l’incendie étaient issus d’une même famille.

Un incendie dans un appartement dégradé

D’après une source policière, l’incendie s’est déclaré dans une sorte de « squat« . La mairie de Marseille reste prudente sur le sujet. Elle explique que dans cet immeuble, de nombreuses familles sont également victimes de marchands de sommeil.

La cité Parc Kalliste est connue pour son habitat dégradé. Le Parc Kalliste fait l’objet d’un plan de sauvegarde par la métropole mais le bâtiment A n’est pas concerné.

« Il y a déjà eu des problèmes d’incendie sur ce bâtiment, deux fois en peu de temps, explique un voisin, syndic bénévole dans un immeuble de cette cité des années 1970. Beaucoup de squats ont été évacués et réoccupés. Il y a des raccordements sauvages sur les cages d’ascenseur avec du très haut voltage. La dernière fois, c’est un compteur qui a pris feu. » 

En 2022, des familles avaient quitté leur logement du bâtiment G, après avoir été menacées par des squatteurs.

Quatre-vingt-dix marins pompiers et une trentaine d’engins ont été mobilisés sur l’incendie, qui a été éteint en une heure environ. L’appartement d’où est parti le sinistre et une partie de la cage d’escalier ont été détruits.

La police judiciaire et scientifique sont sur place mardi matin, pour tenter d’établir l’origine du feu.

Une solidarité politique

Le maire de la ville, Benoît Payan, s’est rendu sur place ce mardi matin. « J’adresse mes sincères condoléances et mes pensées à la famille et aux proches de la victime. Marseille se tient à vos côtés », a-t-il déclaré sur X.

Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a adressé « toute sa solidarité et l’émotion de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à la famille de la victime, comme aux familles des enfants blessés, dans l’angoisse la plus totale ».

« Toutes mes pensées accompagnent la famille de cet enfant, les familles des personnes blessées et tous les habitants du quartier Parc Kalliste », a déclaré Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône.

chantiers-benevoles-al.com est une plateforme d’information qui regroupe des nouvelles publiées sur le web dont le thème central est « Chantiers de bénévoles – Alpes ». chantiers-benevoles-al.com vous a préparé cet article qui traite du sujet « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Ce texte a été reproduit de la façon la plus honnête que possible. Vous avez la possibilité d’utiliser les coordonnées présentées sur notre site web dans l’objectif d’indiquer des précisions sur cet article traitant du thème « Chantiers de bénévoles – Alpes ». Restez connecté sur notre site chantiers-benevoles-al.com et nos réseaux sociaux dans le but d’être renseigné des futures annonces.